Qu'elles soient issues du ministère de l'écologie français ou du Pnue, les études sur les zones humides concordent et alertent sur l'urgence de la situation. Au niveau mondial, près de la moitié de leur superficie aurait déjà disparu.

Dorothée Laperche ©Actu-Environnement

http://www.actu-environnement.com/a...