Alexia-Nature

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, juin 22 2011

Trente-deuxième séance: Fête de la MJC

Dernière séance avec le club. Très peu sont de la partie: fêtes de fin d'année, anniversaire... et grosse pluie. Dommage, je voulais essayer notre cerf-volant durement gagné la semaine dernière.
Donc on va courageusement braver la pluie pour être autour de notre spirale. Les enfants ont pu donc faire de l'eau à la menthe en cueillant, lavant et laissant tremper une vingtaine de minutes les feuilles dans l'eau. Une boisson bien fraiche et très parfumée.
Entre deux averses, nous avons ensuite installer un fagot de tiges creuses, gîte pour les abeilles solitaires, et un gîte à coccinelle fabriqués par les enfants pendant l'averse!
Les enfants ont également pu bouturer du romarin ou du thym avec les plantes de la spirale.

Petit bilan autour d'une bonne crèpe, et c'est l'heure des au revoirs.

A bientôt pour de nouvelles aventures avec pour seul crédo: la découverte de la Nature et sa protection.

mercredi, juin 15 2011

Trente-et-unième séance: Epouvantails

Fin de l'épisode épouvantails: on l'installe sur la place de la salle des fêtes, aux côtés de ceux des autres participants (crèche, école primaire, école maternelle, maison de retraite...). L'attente a été longue jusqu'au délibérations, et nous avons gagné un cerf-volant, à essayer une fois prochaine.

mercredi, juin 8 2011

Trentième séance: Epouvantails

Aujourd'hui au programme, on assemble notre épouvantail. Chacun récupère ses ballons en papier mâché et les entoure de tissus afin de faire des grains de raisin. Une fois les 20 grains habillés, les enfants assemblent les 2 grappes qui formeront le corps de notre bonhomme. Phase finale, installer les 2 grappes sur le squelette en bois de notre Nat la grappe.
On finalise avec la tête, le chapeau, les mains et jambes et autres accessoires.

mercredi, mai 25 2011

Vingt-neuvième séance: sortie CCVG

Et voilà, dernière séance du projet. Normalement, séance installation de la mare, mais de grandes discordances entre la communauté de communes, la commune, les services techniques, etc... ont fait que le projet mare n'a pas aboutit. Dommage, car Chaponost manque vraiment d'une mare pédagogique pour les habitants et les groupes voulant travailler sur ce sujet.
Ce n'est pourtant pas manque de volonté de notre part et de celle de la LPO... Enfin, ce n'est que partie remise. La renommée du club fera qu'on y arrivera! :)

Donc en contrepartie, notre dernière séance sera tournée vers la connaissance des oiseaux de la commune, et notamment de la partie urbanisée de la commune.

A la MJC

Distribution des jumelles et rappel des consignes d'utilisation, présentation de la séance et du livret ornithologique à remplir. Rien que pendant ces quelques minutes d'introduction, déjà des dizaines d'oiseaux au dessus de nos têtes.
Je suis un petit oiseau noir, migrateur, volant en groupe et mangeant plus de 1500 insectes par heure, je suis?... Le martinet noir
Et oui, 1500 par heure, tout comme l'hirondelle. Imaginez l'invasion si ils venaient à disparaître? Ah, mince, c'est ce qui se passe: avec l'augmentation des pesticides et la destruction volontaire des nids, ces petits oiseaux si utiles sont en déclin. Fabien nous explique donc que c'est important de les connaître, inventorier et protéger.
Et pendant toutes ces explications, un visiteur inhabituel nous fait honneur de sa venue: la Huppe fasciée, que Fabien soupçonne de nicher dans un jardin voisin. Oiseau magnifique, qui passe 2-3 fois, intéressant de suivre.

Dans le quartier

Déjà 45 minutes de passées, et tout ça sur le parking de la MJC. Il est temps de bouger. Nous descendons donc en direction du Boulard, mais en restant dans les rues pavillonnaires. Avec nos jumelles et nos oreilles, on arrive à voir de nombreuses autres espèces. De jeunes mésanges font des allers-retours entre les jardins: le jeu est de les trouver quand elles sont posées dans les arbres. Pas facile, elles sont très discrètes.
Un merle chante au loin. Mâle ou femelle?
Pendant un autre arrêt recherche de mésanges, un Geai des chênes passe à côté.
Enfin, un jardin se prête au jeu: on voit les jeunes mésanges aller du buisson au grillage. Facile de voir leurs jeunes couleurs et leurs petites bandes noires naissantes sur leur ventre.

Au Boulard

Un petit détour dans la forêt: ça chante dans tous les coins. Seuls les ornithologues confirmés pourraient tous les reconnaître. On manque encore d'entraînement!
On arrive quand même à revoir des mésanges, à croiser un groupe de mésanges à longue queue: toutes petites et difficiles à suivre avec les jumelles!
Puis au détour d'un arbre, un trou attire notre attention. Appartient-il à un pic? Fabien va vérifier si il ne pourrait pas être occupé par une sitelle (le trou aurait été rebouché en partie pour adapter à sa taille). Vérification non réussie... et boum!
Une pause s'impose. Un peu de land-art pour récupérer: les enfants colorient un oiseau avec les couleurs d'un des oiseaux rencontrés.
Une fois remis de ses émotions, Fabien récupère les enfants et fait un détour par l'étang. Pas d'oiseau sur l'eau, mais quelques grenouilles rieuses nous font entendre leur chant.

Dernière rencontre: une tourterelle turque nous fait entendre son chant, reconnaissable, et imité parfaitement par Fabien. A tel point qu'il arrive à la faire le suivre. Et pas une fois sur un coup de chance, mais au moins 3 fois: Fabien va à un coin du carrefour, chante et la tourterelle le rejoint! Impressionnant!

Bilan de l'inventaire: Martinet noir; Hirondelle de fenêtre; Huppe fasciée; Merle noir; Pinson des arbres; Tourterelle turque; Mésange charbonnière; Mésange à longue queue; Faucon crécerelle, Geai des chênes.

Et voilà, le projet mare, non concrétisé, se finit sur cette belle balade ornithologique. Merci Fabien et à l'année prochaine pour de nouvelles aventures.

mercredi, mai 18 2011

Vingt-huitième séance: Arc et flèches

Allons voir aujourd'hui comment notre cabane a passé l'hiver. Les enfants me demandaient depuis longtemps d'y retourner, donc pas de meilleures conditions pour y aller.
Ormis peut être que l'hiver et le printemps ont fait évoluer la sapinière: impossible de passer... Et la cabane commencait aussi à se faire recouvrir. Trop laborieux de retravailler dessus, donc on se concentre sur les outils des hommes des bois: arc et flèches. Je vous rassure, rien de dangereux et pas utile sur Chaponost :)

Lieu : Extérieur
Durée : 1h30
Tranche d’âge : 6 à 12 ans
Saisons les plus appropriées : toutes

Conseils: Attention aux outils coupants

Objectifs : Découvrir les utilisations du bois

Matériel : sécateur, ficelle, couteau

Déroulement : Couper du bois vert de 50 à 60 cm de long ; Faire 2 encoches aux 2 extrémités du bois
Courber la branche et y tendre un morceau de ficelle
Couper des flèches de 30 cm et faire une encoche à une extrémité pour la corde

mercredi, mai 11 2011

Vingt-septième séance: sortie CCVG

Troisième séance du projet et au programme: petites bêtes aquatiques du Boulard avec Laurent d'Arthropologia. Très bonne occasion de découvrir le Boulard que nous connaissons bien sous un nouveau jour.
Petit arrêt autour de la spirale pour lui montrer son évolution.

Et comme si c'était orchestré, une demoiselle (Calpoterix) nous souhaite la bienvenue en voletant autour de nous dès notre arrivée.

Le Merdançon

Petite remise à niveau: d'où vient l'eau du ruisseau? Et où va-telle ensuite? De la pluie au Garon, en passant par le Rhône et la mer, tout ça fait un cycle.
Et à quoi sert l'eau du ruisseau? D'habitat pour les animaux, entre autres!

Le Merdançon arrêt 1

Même si le ruisseau n'est qu'un seul et même ruisseau jusqu'au Garon, il est de différentes profondeurs, compositions, vitesses le long de son parcours. Et qui dit différences physiques dit différences biologiques. Donc nous allons parcourir le ruisseau et sa faune pour observer ces différences.
Premier inventaire sous le pont. Le niveau d'eau est bas, mais Laurent rappelle quand même les consignes de sécurité. Puis les enfants pèchent en autonomie: Gammares, Vers de vase, Hydromètre, Nèpe, Têtard de Grenouille et Larves de Salamandres.

Tim au Merdançon

Nèpe et Salamandres

Le Merdançon arrêt 2

On se rapproche de l'étang et on recommence. Encore des gammares, des larves de Demoiselles et autres. Laurent orchestre la pêche et nous explique leurs vies, comportements.

Laurent et le club

Le Boulard

Puis on se dirige vers l'étang pour essayer de l'inventorier aussi. Le problème de l'étang: son utilisation par les pêcheurs et ses berges inaccessibles. Une des filles nous en fait la démonstration... Heureusement, pas de bobo mais des habits tout mouillés! Et comme l'étang est poissonneux, peu de petites bêtes à observer.

Après ces bonnes paroles, nous rentrons à la MJC, bien contents de ces découvertes.

mercredi, avril 20 2011

Vingt-sixième séance: sortie CCVG

Aujourd'hui, deuxième séance du projet "refuge pour la faune sauvage". Au programme, découverte de l'écosystème forestier du bord du Garon. Rendez-vous donc à la Dame Blanche où nous retrouvons Marie-Laure de la Frapna Rhône et une collègue.
Petit tour des prénoms, avec une petite subtilité: chaque enfant se choisit un nom d'arbre pendant que nous descendons avec difficulté jusqu'au Garon (en cause: grosses pierres pas stables sur le chemin en pente).

Forêt imaginaire

Mais comment les enfants se représentent-ils la forêt? Pour comprendre cela, les filles demandent aux enfants de dessiner leur forêt de rêve et de faire une liste d'ingrédients pour la recette de leur forêt. Puis chacun nous présente sa forêt: petite rivière et pont reviennent souvent, comme ceux qu'on a devant nous. Cette forêt du Garon serait-elle leur idéal?...

Imagine ta forêt

L'Aulne insatisfait

Nous nous déplaçons un peu vers une petite cascade où se tient quelques arbres originaux: des Aulnes. En effet, ce sont des feuillus aux fruits de conifères. Et oui, même les plantes ont leurs petits caprices!

Identification floristique

D'ailleurs, comment fait-on pour reconnaître les arbres?: écorce, feuilles, fruits, taille, forme... Les enfants, par groupe de 2, disposent d'une clef d'identification des arbres et essayent d'en reconnaître le maximum. On se rend compte que ce n'est pas si facile de reconnaître un charme, noisetier ou orme. Un peu plus facile pour l'érable et le chêne!

Identification des arbres

Puis nous faisons la même chose pour les fleurs, avec un livre classé en couleur des fleurs. On découvre ainsi l'herbe à Robert, l'ortie jaune ou la ficaire. De quoi bien alimenter leurs herbiers.
Et bien ça y est, nous voilà plein de connaissances supplémentaires sur la flore de Chaponost. Merci les filles.
C'est donc tranquillement que nous remontons vers la dame blanche, accompagnés du chant des Grillons.

mercredi, avril 13 2011

Vingt-cinquième séance: Epouvantails

Au début de l'année, nous avons visité après les vendanges les vignes de Chaponost. Ces dernières organisent tous les ans un concours de clafoutis et cette année, un concours d'épouvantails. J'avais demandé aux enfants de me noter leur vision de leur épouvantail et j'en ai fait un mixe. Il en est ressorti de bonnes idées. A nous maintenant de leur faire prendre forme. Aujourd'hui, on s'occupe donc du corps de notre bonhomme....

Lieu : Intérieur
Durée : 2*1h30
Tranche d’âge : 6 à 12 ans
Saisons les plus appropriées : toutes

Objectifs : Créer une oeuvre commune, S'engager dans un projet et s'y tenir, Fabriquer à partir de matériaux de récupération

Conseils : Faire ça en 2 séances
Attention aux outils dangereux

Matériel : Bois, clous, colle, ballons, journal, vieux vètements, paille...

Déroulement : Présentation de la forme voulue
Création des différents éléments du corps
Assemblage prévu plus tard

- page 1 de 8